l’heretique

9 mai, 2007

Moi, moi, moi, encore moi en couleurs

Classé dans : Non classé — lheretique @ 18:02

C’est que nous sommes des images. Nos propres images et que nous sommes aussi intéressants à peindre qu’une pomme de Cézanne ou une chaise de Van Gogh.501goya.png

Je me risque à m’introduire dans le tableau célèbre de Goya afin de dialoguer avec moi-même. N’étant pas un homme politique je ne suis pas pour moi-même une idole. Une curiosité. Une passion. Ne suis-je pas celui de tous les hommes que je connais le moins?

davidmaratgoya.jpg J’habite les tableaux des autres. Cela me donne une étrange sensation de plaisir. C’est comme au Musée Grévin. Mon Musée personnel. Je me farde, me déguise, substitue mon visage à celui de Marat.barenboim.png N’étant personne je peux me permettre d’être n’importe qui.  Est-ce que je n’agis pas comme l’adolescente qui se regarde dans le miroir de son magazine? Avec la même curiosité.

image7.pngimage2.pngLe doux bonheur d’être laid.image3.pngLe bonheur d’être monstrueux

Enfin, je suis quelqu’un. JOIE, JOIE, PLEURS DE JOIE, disait Pascal.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter.

DEUS É COMIGO DEUS |
Forum des idées |
Le blog du tao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 卍 - 南無...
| PLUS QUE VAINQUEUR EN JESU...
| Mere pyare Tahir